Comité de soutien à PHILIPPE GALANO

jeudi 17 mars 2011
par  pep cgt
popularité : 28%

Signer ici

A l’attention de Monsieur le Premier Ministre

Philippe Galano passera en justice le 17 mars 2011. Philippe GALANO a été licencié pour délit de manifestation en 2003 pour défendre les retraites. Condamné pour avoir défendu son emploi, les lois de sécurité intérieure de N.Sarkozy lui imposent désormais de se soumettre au prélèvement d’ADN.
Après une procédure judiciaire de 7 ans, une condamnation pour « séquestration » à 3 mois de prison avec sursis et des milliers d’euros d’amende, il a décidé de ne pas se soumettre à ce prélèvement qu’il juge dégradant, dangereux pour la démocratie, stigmatisant les militants syndicaux comme des criminels en puissance.

Nous n’acceptons pas que l’on puisse banaliser ce que l’on appelle communé-ment la criminalisation du mouvement social et à travers cela la condamnation à de lourdes peines, des militants, des syndicalistes.
Celles et ceux qui défendent les salarié(e)s et font avancer le progrès social dans ce pays n’ont pas leur place dans ce fichage infamant. Nous personnalités du monde syndical, politique associatif nous sommes solidaires de Philippe et de tous ceux qui luttent contre cette loi nous appelons à ce que les acteurs sociaux soient exclus du fichier FNAEG.

Non à la criminalisation de l’action syndicale !

Non au fichage ADN des acteurs sociaux ! (dans le cadre de la loi dite de sécurité intérieure)


Géolocaliser l'UL CGT de Nîmes - Accès au plan animé

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Joyeuses fêtes