APL : pas d’économies sur le dos des locataires !

MOBILISATION ! Samedi 14 octobre Dans toute la France.
dimanche 15 octobre 2017
par  LT
popularité : 49%

A Nîmes : Préfecture, avenue Feuchères, 11h
Prise de parole de l’union locale CGT de Nimes

La CGT a décidé de s’engager auprès du collectif « Vive l’APL » qui regroupe 60 organisations, associatives, syndicales, de défense de consommateurs, de bailleurs sociaux… pour défendre le droit au logement social.
Le gouvernement a annoncé son intention de retirer 5 euros par mois sur les allocations logements (APL-AL) par ménage à partir du 1er octobre, soit 400 millions d’euros par an. Cette mesure touche les plus modestes d’entre nous, celles et ceux qui sont les plus en difficultés pour boucler leurs fins de mois.
Oser dire que 5 euros par mois soit 60 euros par an, ne représente pas grand-chose est tout simplement indécent
Et ce n’est qu’un début car en 2018, le gouvernement compte retirer 60 € de plus à chaque locataire HLM qui perçoit l’APL.
Ces mesures si elles sont adoptées par le parlement pénaliseraient les locataires, les demandeurs de logement et les salariés.
Les conditions d’Habitat seraient dégradées, réduiraient le nombre de logement en construction, supprimeraient des emplois chez les bailleurs et le bâtiment, dégraderaient la qualité de service.
Alors que Macron fait les poches du logement social et des locataires les plus modestes, le budget de l’Etat 2018 prévoit une baisse de l’impôt sur la fortune pour les plus riches de 4 milliard d’euros.

La CGT demande au gouvernement :
- De revenir sur sa décision de ponctionner 5 euros des allocations logement et sur ses projets de coupes budgétaires en 2018 sur les bailleurs sociaux,
- D’appliquer l’encadrement des loyers en vue d’alléger la charge des locataires, comme le prévoit la loi,
- De préserver l’équilibre économique à long terme des bailleurs sociaux afin qu’ils poursuivent leur mission sociale, entretiennent correctement leur patrimoine, accroissent leur production de logements sociaux et très sociaux, en particulier dans les communes qui en manquent, afin de reloger des ménages précaires dans de bonnes conditions et de continuer à répondre à l’ensemble des besoins sociaux.
Nous revendiquons enfin, un véritable service public du logement.


Géolocaliser l'UL CGT de Nîmes - Accès au plan animé

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Joyeuses fêtes