Préparons la mobilisation pour le 12 septembre La riposte est nécessaire !!!

jeudi 31 août 2017
par  LT
popularité : 55%

Emmanuel Macron et son gouvernement ont décidé de passer en force,
en plein été, par voie d’ordonnances une « réforme » du droit du travail.
Si nous ne réagissons pas, nous allons être soignés.
Ce Gouvernement « d’entrepreneurs » va prendre des mesures pour :
casser le Code du Travail, continuer de précariser les salarié-e-s et
appauvrir les précaires et les retraité-e-s !!!

- Inversion de la hiérarchie des normes
C’est-à-dire donner plus de pouvoir aux employeurs pour imposer des accords d’entreprises défavorables aux salariés avec en perspective la suppression des accords de branches !!!
· Plafonnement des indemnités prud’homales
Très ancienne revendication du MEDEF qui offre la possibilité aux patrons de licencier,
légalement ou pas.., en sachant à l’avance combien cela va lui coûter !!!
· Affaiblir et contourner les organisations syndicales
En donnant la possibilité aux patrons d’imposer des accords via des referendums
directement auprès des salariés. Le patron aura ainsi les mains libres pour faire des
chantages à l’emploi afin d’augmenter la productivité, les horaires et (ou) de baisser les
salaires !!!
· Réunir les Instances Représentatives du Personnel
Ainsi réduire le rôle préventif du CHSCT (enterrement du compte pénibilité…) noyé dans un mélange DP-CE-CHSCT alors que, de plus en plus, le travail « tue » et « rend malade »…
· La Destruction de la Sécu
La suppression des cotisations sociales au profit d’une hausse de la CSG qui pénalisera fortement les retraités à partir de 1200 euros. Ils veulent en finir avec notre Sécu pour la remplacer par des minimas et permettre aux assurances privées de bénéficier de marché juteux. En rendant obligatoires des vaccins, le Gouvernement cède aux lobbys des laboratoires qui voient ici un enrichissement important.
· L’accélération de la Casse du service Public :
La suppression de centaines de milliers d’emplois de fonctionnaires pour « faire des
économies » au détriment des services rendus à la population. Ceci alors même que la fraude aux cotisations sociales des employeurs coûte déjà 80 milliards par an et que le Patronat bénéficie de toujours plus d’aides au nom de l’emploi (plus de 80 milliards ces 2 dernières années), alors que le chômage augmente encore et encore !
A ceci s’ajoute la reprise du gel du point d’indice et le retour de la journée de carence… Une véritable provocation contre les fonctionnaires !


Géolocaliser l'UL CGT de Nîmes - Accès au plan animé

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Joyeuses fêtes