Universités d’été du Medef : la CGT manifeste pour faire entendre la voix des salariés

jeudi 29 août 2019

Alors que le patronat enjoint le gouvernement de maintenir le cap des régressions sociales, la CGT se prépare aux batailles à venir. Des manifestants se sont rassemblés mercredi 28 août 2019 à l’initiative de quatre syndicats franciliens (CGT, FSU, Force Ouvrière, Solidaires) à quelques encablures de l’hippodrome de Longchamp, où se tient l’université d’été du Medef.

Rebaptisé rencontres des entrepreneurs de France (Ref), le rituel réunit un aréopage de patrons, de gouvernants (Bruno Lemaire, Muriel Pénicaud, Agnès Buzyn, Nicolas Sarkozy) et même des personnalités de gauche ou de la société civile (Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France, la Gilet Jaune Jacline Mouraud, le chef indien amazonien Almir Narayamoga Surui, l’urgentiste Patrick Pelloux) pour se donner un air d’ouverture.

Les inégalités, parlons-en

Cette année, le patronat se penche sur l’avenir du capitalisme et les enjeux de société, avec un programme aux accents punk : « no(s) futur(s), climat, inégalités, conflits… quel capitalisme demain ? » Les inégalités, parlons-en ! « La distribution de dividendes a encore explosé au second semestre 2019 ; les patrons du Cac 40 ont touché en moyenne 5 millions d’euros en 2017, soit l’équivalent de 280 Smic », dénonce Thierry Dumez, secrétaire de l’Urif CGT, juché sur une tribune improvisée avec des palettes.

Les politiques sociale, fiscale menées par le président Emmanuel Macron accentuent le fossé entre riches et pauvres et fracturent un peu plus les protections sociales. « Emmanuel Macron a entamé son quinquennat avec la suppression de l’impôt sur la fortune, aujourd’hui Bernard Arnault est devenu la deuxième fortune mondiale ! Le symbole est extrêmement choquant », martèle Benoît Martin, de l’UD CGT de Paris, qui se félicite de la démarche unitaire du rassemblement.

Nouveau prolétariat

Parmi les manifestants, plusieurs vivent au quotidien les inégalités de traitement, les entorses au droit du travail. Ces figures du nouveau prolétariat se battent bec et ongles pour faire valoir leur dignité. La présence de travailleurs sans-papiers employés par Chronopost est remarquée. Depuis le 11 juin 2019, ils campent devant l’agence d’Alfortville pour demander leur régularisation. Mama Ndiaye et Olga Mansang Muhong, elles, sont femmes de chambre et militantes CGT à l’hôtel IBIS de Clichy Batignolles.

Elles font partie des employées du sous-traitant STN en grève depuis mi-juillet 2019. Ces deux femmes puissantes revendiquent notamment le paiement des heures supplémentaires, la baisse des cadences, la reconnaissance des qualifications, leur intégration au sein du donneur d’ordres Accor. « Les femmes de chambre font en moyenne 3,5 chambres par heure, pour un salaire variable entre 900 et 1100 euros. Un abattement sur nos salaires nous pénalise pour nos retraites », explique Mama Ndiaye.

Dans un genre différent, Jérôme Pimot, figure des coursiers à vélo, coordinateur du CLAP, compare le sort des livreurs à celui des chômeurs qui attendaient au bon vouloir d’un employeur place de la grève. « Aujourd’hui, les coursiers se rendent place de la République et attendent qu’un algorithme leur donne du travail. Demain, les plateformes de mise en relation peuvent ubériser des pans entiers du travail, et pisser sur le droit du travail ».

Batailles à venir

Au-delà de sa coquetterie rebelle, le Medef enjoint surtout le gouvernement à maintenir le cap en matière de réduction des dépenses publiques et d’exonérations de cotisations sociales. À l’hôpital de Pontoise, Christine Appiani, secrétaire adjointe de l’USD CGT du Val-d’Oise note que « l’hôpital a perdu 200 lits en médecine et en chirurgie en deux ans. Sur 3000 employés, 500 travaillent en CDD. Les gouvernements successifs ont marchandisé la santé. La novlangue managériale s’impose, les praticiens deviennent des producteurs de soin, les patients, des clients. L’idéal de la Sécurité sociale selon lequel “chacun cotise selon ses moyens, et reçoit selon ses besoins”, se meurt. Il faut le répéter : la Sécurité sociale, ce bien commun, ne souffre pas de trop de dépenses, mais de recettes insuffisantes liées aux politiques d’exonérations de cotisations sociales ».

En matière de bien commun, Isabelle Bigand, de la CGT d’Orly, revient sur l’âpre bataille menée contre la privatisation d’ADP, qui a abouti au référendum d’initiative partagée (RIP). « ADP est un fleuron industriel, une manne pour l’état d’environ 300 millions d’euros par an ». « Dans la santé, la fonction publique, l’école, l’assurance-chômage, les attaques sont fortes. La mère des batailles à venir, ce sont les retraites », continue Benoît Martin. « La question des retraites va être centrale les prochains mois. Si on laisse faire, les salariés devront s’épuiser au travail », enchérit Thierry Dumez. La CGT appelle à manifester le 24 septembre.



Nos Rendez Vous !

<<

2022

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Nos actions

Nîmes : Pas de trêve jusqu’au retrait du projet !

Reportage photos : Jelloul

Manif 27 12 19 1
Manif 27 12 19 10
Manif 27 12 19 11
Manif 27 12 19 12
Manif 27 12 19 13
Manif 27 12 19 14
Manif 27 12 19 15
Manif 27 12 19 16
Manif 27 12 19 17
Manif 27 12 19 18
Manif 27 12 19 19
Manif 27 12 19 2
Manif 27 12 19 20
Manif 27 12 19 21
Manif 27 12 19 22
Manif 27 12 19 23
Manif 27 12 19 24
Manif 27 12 19 25
Manif 27 12 19 26
Manif 27 12 19 27
Manif 27 12 19 28
Manif 27 12 19 29
Manif 27 12 19 3
Manif 27 12 19 30
Manif 27 12 19 31
Manif 27 12 19 32
Manif 27 12 19 33
Manif 27 12 19 34
Manif 27 12 19 35
Manif 27 12 19 36
Manif 27 12 19 37
Manif 27 12 19 38
Manif 27 12 19 39
Manif 27 12 19 4
Manif 27 12 19 40
Manif 27 12 19 5
Manif 27 12 19 6
Manif 27 12 19 7
Manif 27 12 19 8

Plus de 1500 manifestants hier à Nîmes


Plus de 16000 Manifestants le 9 janvier à Nîmes

Reportage Photos : Jelloul

Manif 9 1 2020 1
Manif 9 1 2020 10
Manif 9 1 2020 100
Manif 9 1 2020 101
Manif 9 1 2020 102
Manif 9 1 2020 103
Manif 9 1 2020 104
Manif 9 1 2020 105
Manif 9 1 2020 106
Manif 9 1 2020 107
Manif 9 1 2020 108
Manif 9 1 2020 109
Manif 9 1 2020 11
Manif 9 1 2020 110
Manif 9 1 2020 111
Manif 9 1 2020 112
Manif 9 1 2020 113
Manif 9 1 2020 114
Manif 9 1 2020 115
Manif 9 1 2020 116
Manif 9 1 2020 117
Manif 9 1 2020 118
Manif 9 1 2020 119
Manif 9 1 2020 12
Manif 9 1 2020 120
Manif 9 1 2020 121
Manif 9 1 2020 122
Manif 9 1 2020 123
Manif 9 1 2020 124
Manif 9 1 2020 125
Manif 9 1 2020 13
Manif 9 1 2020 14
Manif 9 1 2020 15
Manif 9 1 2020 16
Manif 9 1 2020 17
Manif 9 1 2020 18
Manif 9 1 2020 19
Manif 9 1 2020 2
Manif 9 1 2020 20
Manif 9 1 2020 21
Manif 9 1 2020 22
Manif 9 1 2020 23
Manif 9 1 2020 24
Manif 9 1 2020 25
Manif 9 1 2020 26
Manif 9 1 2020 27
Manif 9 1 2020 28
Manif 9 1 2020 29
Manif 9 1 2020 3
Manif 9 1 2020 30
Manif 9 1 2020 31
Manif 9 1 2020 32
Manif 9 1 2020 33
Manif 9 1 2020 34
Manif 9 1 2020 35
Manif 9 1 2020 36
Manif 9 1 2020 37
Manif 9 1 2020 38
Manif 9 1 2020 39
Manif 9 1 2020 4
Manif 9 1 2020 40
Manif 9 1 2020 41
Manif 9 1 2020 42
Manif 9 1 2020 43
Manif 9 1 2020 44
Manif 9 1 2020 45
Manif 9 1 2020 46
Manif 9 1 2020 47
Manif 9 1 2020 48
Manif 9 1 2020 49
Manif 9 1 2020 5
Manif 9 1 2020 50
Manif 9 1 2020 51
Manif 9 1 2020 52
Manif 9 1 2020 53
Manif 9 1 2020 54
Manif 9 1 2020 55
Manif 9 1 2020 56
Manif 9 1 2020 57
Manif 9 1 2020 58
Manif 9 1 2020 59
Manif 9 1 2020 6
Manif 9 1 2020 60
Manif 9 1 2020 61
Manif 9 1 2020 62
Manif 9 1 2020 63
Manif 9 1 2020 64
Manif 9 1 2020 65
Manif 9 1 2020 66
Manif 9 1 2020 67
Manif 9 1 2020 68
Manif 9 1 2020 69
Manif 9 1 2020 7
Manif 9 1 2020 70
Manif 9 1 2020 71
Manif 9 1 2020 72
Manif 9 1 2020 73
Manif 9 1 2020 74
Manif 9 1 2020 75
Manif 9 1 2020 76
Manif 9 1 2020 77
Manif 9 1 2020 78
Manif 9 1 2020 79
Manif 9 1 2020 8
Manif 9 1 2020 80
Manif 9 1 2020 81
Manif 9 1 2020 82
Manif 9 1 2020 83
Manif 9 1 2020 84
Manif 9 1 2020 85
Manif 9 1 2020 86
Manif 9 1 2020 87
Manif 9 1 2020 88
Manif 9 1 2020 89
Manif 9 1 2020 9
Manif 9 1 2020 95
Manif 9 1 2020 96
Manif 9 1 2020 97
Manif 9 1 2020 98
Manif 9 1 2020 99
Manif 9 1 2020 90
Manif 9 1 2020 91
Manif 9 1 2020 92
Manif 9 1 2020 93
Manif 9 1 2020 94

Pour gagner une autre réforme des retraites : On ne lâche rien !

Agrandir les Photos


Soutenons financièrement les grévistes !