Tract :Le 9 – Le 10 – Le 31 mars 2016…. Agissons pour le progrès social ! Exigeons le retrait du projet de loi El Khomri qui casse notre Code du Travail

mardi 1er mars 2016
par  ful
popularité : 21%

Le projet de réforme du Code du Travail porté par la Ministre El Khomri est une attaque sans précédent contre le monde du travail et les droits des salariés.
Il constituerait, s’il était adopté, un véritable recul social, un retour au 19e siècle et garantirait une totale liberté au patronat d’avoir un salariat « Kleenex » et corvéable à loisir. Il instaurerait une course au moins-disant social pour les entreprises et un salariat « low-cost ».

Le projet de loi est un attentat contre le Code du travail et aura pour conséquence la destruction d’un siècle d’histoire sociale, la remise en cause des conquis sociaux obtenus et arrachés par la lutte de nos parents et grand - parents
Pourquoi ce projet est-il dangereux ?

- On peut dire que s’il est mis en place, la durée légale à 35 heures du temps de travail sera finie. Les heures supplémentaires pourront être compensées et non plus majorées.

- La durée maximale hebdomadaire du travail est repoussée de 48 à 60 heures. Il deviendra possible de travailler 12 heures par jour. Le repos quotidien de 11 heures pourra être fractionné !

- Les congés payés ne sont plus obligatoires, le salarié peut y renoncer pour de l’argent.

- Un apprenti pourra travailler 40 heures.

Alors que le Code du Travail s’est construit autour de la réduction du temps de travail depuis 170 ans, la notion de durée légale est « de facto » supprimée, les entreprises en décideront, au cas par cas, le pistolet sur la tempe des salariés. De plus, la loi au 19e siècle puis au 20èmesiècle a interdit le travail des enfants, c’est un véritable retour au moyen âge !

Sur les licenciements…

Si le salarié licencié entendait faire valoir ses droits devant le Conseil des Prud’hommes, ce projet de loi a tout prévu : les indemnités ne seront plus soumises à l’appréciation souveraine du Juge, mais plafonnées par la Loi à des niveaux particulièrement bas, véritable incitation à licencier sans respecter la Loi.

Pour certains salariés (moins de cinq ans d’ancienneté), le plafond correspond au plancher actuel.

Mais ce n’est pas tout…
Les syndicats majoritaires pourront être court-circuités par des syndicats minoritaires qui auront le droit d’en appeler au patron pour qu’il organise un référendum. Ce projet de loi a pour volonté d’inverser la hiérarchie des normes pour privilégier l’accord d’entreprise et remettre en cause les garanties des conventions collectives, et plus lourd de conséquences, c’est la condamnation à mort du Code du travail.

La subordination sera remplacée par la soumission si nous ne faisons rien !

- Quand l’État a remis en cause la retraite à 60 ans, je n’étais pas concerné, car j’étais jeune.

- Lorsqu’il a remis en cause les remboursements sécurité sociale, je n’étais pas concerné, car j’étais en bonne santé.

- Quand il a fait passer les l’ANI, la loi Macron et la loi Rebsamen, je n’ai rien dit et j’ai fermé les yeux, car je ne me sentais pas concerné.

- Quand il a remis en cause les droits des chômeurs, je n’étais pas chômeur donc pas touché.

AUJOURD’HUI… NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS !

Ce projet de loi n’est ni plus ni moins que la réponse du gouvernement aux exigences du Medef et pas une réponse sociale pour les salariés.

Pour la CGT, il est tout au contraire nécessaire de fortifier le Code du travail pour lutter contre l’exploitation de la précarité et la dégradation de la vie au travail. Pour cela, nous proposons la prise en compte de droits nouveaux pour répondre aux défis du XXIe siècle et non le retour dans le passé.

Les dizaines de milliards de cadeaux fiscaux et d’exonération donnés au patronat depuis des années n’ont créé aucun emploi.

Nous réaffirmons avec force que l’augmentation des salaires et la RTT à 32 heures sont des solutions pour retrouver la croissance.

Il y a besoin d’une réaction forte et unitaire du monde du travail, salariés, précaires,
L’Union Départementale CGT du Gard appelle à participer massivement :

→ le 9 mars au rassemblement à partir de 13h 30, devant le tribunal de Nîmes, pour :
*Soutenir notre camarade enseignante contre le Maire FN de Beaucaire.
*Appuyer l’action des Cheminots en grève pour l’emploi, de meilleures conditions de travail…

Exiger le retrait du projet de loi El-Khomri de Casse du Code du Travail.
→ L10 mars à l’action des retraités pour exiger la revalorisation des pensions et une retraite décente. (Enjeux de nos retraites = actifs et retraités)

→ Et à décider de se mobiliser partout pour l’action du 31 mars, par la grève et la manifestation !

Tract à télécharger


Nos Rendez Vous !

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Nos actions

Nîmes : Pas de trêve jusqu’au retrait du projet !

Reportage photos : Jelloul

Manif 27 12 19 1
Manif 27 12 19 10
Manif 27 12 19 11
Manif 27 12 19 12
Manif 27 12 19 13
Manif 27 12 19 14
Manif 27 12 19 15
Manif 27 12 19 16
Manif 27 12 19 17
Manif 27 12 19 18
Manif 27 12 19 19
Manif 27 12 19 2
Manif 27 12 19 20
Manif 27 12 19 21
Manif 27 12 19 22
Manif 27 12 19 23
Manif 27 12 19 24
Manif 27 12 19 25
Manif 27 12 19 26
Manif 27 12 19 27
Manif 27 12 19 28
Manif 27 12 19 29
Manif 27 12 19 3
Manif 27 12 19 30
Manif 27 12 19 31
Manif 27 12 19 32
Manif 27 12 19 33
Manif 27 12 19 34
Manif 27 12 19 35
Manif 27 12 19 36
Manif 27 12 19 37
Manif 27 12 19 38
Manif 27 12 19 39
Manif 27 12 19 4
Manif 27 12 19 40
Manif 27 12 19 5
Manif 27 12 19 6
Manif 27 12 19 7
Manif 27 12 19 8

Plus de 1500 manifestants hier à Nîmes


Plus de 16000 Manifestants le 9 janvier à Nîmes

Reportage Photos : Jelloul

Manif 9 1 2020 1
Manif 9 1 2020 10
Manif 9 1 2020 100
Manif 9 1 2020 101
Manif 9 1 2020 102
Manif 9 1 2020 103
Manif 9 1 2020 104
Manif 9 1 2020 105
Manif 9 1 2020 106
Manif 9 1 2020 107
Manif 9 1 2020 108
Manif 9 1 2020 109
Manif 9 1 2020 11
Manif 9 1 2020 110
Manif 9 1 2020 111
Manif 9 1 2020 112
Manif 9 1 2020 113
Manif 9 1 2020 114
Manif 9 1 2020 115
Manif 9 1 2020 116
Manif 9 1 2020 117
Manif 9 1 2020 118
Manif 9 1 2020 119
Manif 9 1 2020 12
Manif 9 1 2020 120
Manif 9 1 2020 121
Manif 9 1 2020 122
Manif 9 1 2020 123
Manif 9 1 2020 124
Manif 9 1 2020 125
Manif 9 1 2020 13
Manif 9 1 2020 14
Manif 9 1 2020 15
Manif 9 1 2020 16
Manif 9 1 2020 17
Manif 9 1 2020 18
Manif 9 1 2020 19
Manif 9 1 2020 2
Manif 9 1 2020 20
Manif 9 1 2020 21
Manif 9 1 2020 22
Manif 9 1 2020 23
Manif 9 1 2020 24
Manif 9 1 2020 25
Manif 9 1 2020 26
Manif 9 1 2020 27
Manif 9 1 2020 28
Manif 9 1 2020 29
Manif 9 1 2020 3
Manif 9 1 2020 30
Manif 9 1 2020 31
Manif 9 1 2020 32
Manif 9 1 2020 33
Manif 9 1 2020 34
Manif 9 1 2020 35
Manif 9 1 2020 36
Manif 9 1 2020 37
Manif 9 1 2020 38
Manif 9 1 2020 39
Manif 9 1 2020 4
Manif 9 1 2020 40
Manif 9 1 2020 41
Manif 9 1 2020 42
Manif 9 1 2020 43
Manif 9 1 2020 44
Manif 9 1 2020 45
Manif 9 1 2020 46
Manif 9 1 2020 47
Manif 9 1 2020 48
Manif 9 1 2020 49
Manif 9 1 2020 5
Manif 9 1 2020 50
Manif 9 1 2020 51
Manif 9 1 2020 52
Manif 9 1 2020 53
Manif 9 1 2020 54
Manif 9 1 2020 55
Manif 9 1 2020 56
Manif 9 1 2020 57
Manif 9 1 2020 58
Manif 9 1 2020 59
Manif 9 1 2020 6
Manif 9 1 2020 60
Manif 9 1 2020 61
Manif 9 1 2020 62
Manif 9 1 2020 63
Manif 9 1 2020 64
Manif 9 1 2020 65
Manif 9 1 2020 66
Manif 9 1 2020 67
Manif 9 1 2020 68
Manif 9 1 2020 69
Manif 9 1 2020 7
Manif 9 1 2020 70
Manif 9 1 2020 71
Manif 9 1 2020 72
Manif 9 1 2020 73
Manif 9 1 2020 74
Manif 9 1 2020 75
Manif 9 1 2020 76
Manif 9 1 2020 77
Manif 9 1 2020 78
Manif 9 1 2020 79
Manif 9 1 2020 8
Manif 9 1 2020 80
Manif 9 1 2020 81
Manif 9 1 2020 82
Manif 9 1 2020 83
Manif 9 1 2020 84
Manif 9 1 2020 85
Manif 9 1 2020 86
Manif 9 1 2020 87
Manif 9 1 2020 88
Manif 9 1 2020 89
Manif 9 1 2020 9
Manif 9 1 2020 95
Manif 9 1 2020 96
Manif 9 1 2020 97
Manif 9 1 2020 98
Manif 9 1 2020 99
Manif 9 1 2020 90
Manif 9 1 2020 91
Manif 9 1 2020 92
Manif 9 1 2020 93
Manif 9 1 2020 94

Pour gagner une autre réforme des retraites : On ne lâche rien !

Agrandir les Photos


Soutenons financièrement les grévistes !